Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Konya

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Konya

Caracteristiques de la ville

Plus vaste ville de Turquie, Konya attire de nombreux visiteurs grâce à ses somptueux bâtiments religieux (mosquées, mausolées...).
Véritable musée à ciel ouvert, elle conserve de très nombreuses traces des civilisations anciennes qui l'ont peuplée.
Les croyants considèrent Konya, qui préserve les valeurs traditionnelles de la religion, comme un lieu Saint.

Nombre d'habitants

La ville de Konya compte environ 1 075 000 habitants (estimation 2012).

Histoire

Le territoire de Konya est déjà habité pendant le dernier âge de cuivre, en 3000 avant J.C.
Au VIIIe siècle avant J.C., les Phrygiens établissent leur royaume en Anatolie Centrale, où se situe l'actuelle ville de Konya. Le territoire s'appelle alors Iconium.
Darius III, roi de Perse et dernier roi de la dynastie des Achéménides, est vaincu par Alexandre le Grand en 333 avant J.C.
En 1071, le sultan Suleiman Kutalmisoglu, du Grand Empire Seldjoukide, conquiert le territoire de Konya. Peu après, la ville est choisie comme capitale de l'Anatolie et commence à se développer.
Konya perd son titre de chef-lieu en 1308, à la suite de la chute des Seldjoukides. Après, les Karamanides puis les Ottomans prennent le pouvoir sur la ville.
Le premier lycée de la ville de Konya ouvre ses portes durant l'année 1889.
Au XXe siècle, l'économie de la ville, autrefois centrée sur l'agriculture, se diversifie avec différentes industries : chimie, automobiles, textiles et cuir.

Géographie

Ville d'Anatolie Centrale dans l'ouest de la Turquie, Konya se situe à 1000 mètres d'altitude, entre les monts Taurus, Sultan daglari et Hasan dag. Elle s'étend sur 39 000 kilomètres carrés, à environ 270 kilomètres au sud d'Ankara.

Comment se déplacer en ville ?

La ville de Konya propose divers modes de transport, tramway, bus, minibus ou taxi, au choix.
Le tramway : il dessert 35 stations du nord au sud de la ville.
Le bus et minibus : les visiteurs peuvent emprunter le bus ou les dolmus (minibus) pour circuler en ville.
Le taxi : des compagnies de taxis sont à la disposition des voyageurs.

Que voir ?

La ville de Konya dispose de nombreux sites à voir. Les visiteurs se rendront principalement à la mosquée d'Alaaddin, au mausolée et à la mosquée de Sadreddin Konevi, à l'ancienne forteresse de Konya, à la mosquée Iplikçi (construite en 1201) et au couvent d'Ali Gav.
Ne manquez pas de découvrir les bains du Sultan, l'église Aya Eleni A Sille, le Dôme Vert (oeuvre seldjoukide bâtie sur 4 colonnes) et la mosquée Serafeddin.
Les passionnés d'histoire pourront visiter le musée ethnographique de Konya, le musée de Mevlana, l'Atatürk's House Museum et le musée Koyunoglu.
Pour se reposer, rendez-vous à la colline d'Alaaddin, au parc Samanpazari et au parc Adalet.
Site de l'Office de Tourisme de Turquie.

Que faire ?

- Visiter le centre-ville à pied.
- Découvrir les bains turcs.
- Faire une visite des musées.

Achats ?

Il est intéressant d'acheter des objets en cuivre ou en osier, des épices, des broderies, des bijoux, des céramiques peintes à la main et des tapis.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : kusu bugulama (ragoût d'agneau et de légumes), manti (raviolis turques), kebab au mouton accompagné de pommes de terre, tomates, carottes et petit pois, piyaz (plat à base de haricots bouillis accommodés à l'oignon), pilav (riz parfumé aux raisins secs, oignons, cannelle), yaprak dolmasi (feuilles de vigne farcies).
Les desserts : baklava (pâte feuilletée recouverte de crème de noix ou de pistaches), kadayif (biscuit aux pistaches ou aux noix), sutlaç (sorte de riz au lait).
Les boissons : thé (çay) ou café turc.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Konya, divers sites touristiques sont à voir.
Karapinar avec le lac Meke, un lac de cratère salé et peu profond, avec au centre un cône volcanique.
La ville de Beysehir, bordée par le lac Beysehir, avec le parc national du Kizildag et le pont de pierre.
La ville de Karaman avec la mosquée Emir Musa, le musée de Karaman, la caverne de Maraspoli, la mosquée Mevlana, le mausolée Karamanoglu et la mosquée Rahman.

Santé ?

Avant de partir, il est vivement conseillé de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire.
Procédez à la mise à jour du vaccin DT Polio et faites-vous éventuellement vacciner contre les hépatites A et B et la fièvre typhoïde.

Hôpital à Konya :
Hôpital de Konya
Semsi Tebrizi Mh.
Serafettin Caddesi No:95
Konya
(0332) 350 37 77.

Décalage horaires

En été : + 1h
En hiver : + 1h

partir en Turquie

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

  • Grand Park Lara Resort 4*

    Grand Park Lara Resort 4*

    Paris - Antalya

    Vol + Hôtel
    5 jours - 5 nuits
  • Hôtel Relais de Margaux Golf & Spa 4*

    Hôtel Relais de Margaux Golf & Spa 4*

    Paris - Antalya

    Vol + Hôtel
    5 jours - 5 nuits
  • Liberty Hotels Lara 5*

    Liberty Hotels Lara 5*

    Paris - Antalya

    Vol + Hôtel
    5 jours - 5 nuits

Réserver votre vol

konya

Konya
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Konya peut s'effectuer en avion. Le vol dure en moyenne 5 heures, hors escale(s.) Des compagnies comme Cathay Pacific ou Air France proposent des vols directs depuis l'aéroport Paris CDG.

Aéroport le plus proche

Situé à 18 km du centre ville et accessible en bus, l'aéroport international de Konya (Code IATA : KYA) est le plus proche de Konya.

konya

Konya
Ressources

Konya : promotions vols secs et hôtels


<