Icon Tel 0 899 650 515** du Lundi au Samedi - 8h30 / 19h30

Guide Dakhla

avec Bourse des Voyages

Guide de voyage

Dakhla

Caracteristiques de la ville

Les amateurs de sports de glisse nautique sont heureux de pouvoir profiter du littoral de la presqu'île de Dakhla.
C'est également un lieu propice pour passer un moment au calme au milieu des paysages désertiques.

Histoire

Les Portugais découvrent la région au milieu du XIVème siècle.
Après avoir signé des traités de commerces, les Espagnols désirent en 1884 obtenir un protectorat sur la zone côtière. Ils créent la ville de Dakhla, autrefois nommée comme Villa Cisneros en référence à Francisco Jiménez de Cisneros.
Le Maroc acquiert son indépendance le 2 mars 1956.
En 1957, les troupes espagnoles repoussent l'armée marocaine envoyée par le pays pour revendiquer le territoire.
L'Espagne fusionne Rio de Oro et la Saguia el-Hamra en 1958, donnant ainsi naissance au Sahara espagnol.
Fraîchement indépendante, la Mauritanie exprime également ses envies de revendications sur le territoire en 1960.
En 1963, des gisements de phosphates sont mis à jour à Bou Craa.
Le Front Polisario (Front populaire pour la libération de la Saguia el-Hamra et du Rio de Oro) est fondé en mai 1973. L'ambition de ce mouvement politique et armé est de lutter contre l'occupation espagnole.
Deux pays ont des vues sur le Sahara espagnol en octobre 1975, le Maroc et la Mauritanie. Mais leurs revendications sont rejetées par la Cour internationale de justice qui reconnait au Sahara occidentale un droit d'autodétermination. L'Espagne consent à organiser un référendum.
En novembre 1975, près de 300 00 Marocains marchent dans la région au cours de la "Marche verte" organisée à l'initiative du Roi Hassan II. Après la signature des Accords de Madrid avec le Maroc et la Mauritanie le 14 novembre, l'Espagne abandonne le territoire. L'accord stipule que les deux pays se partagent la région.
Le Front Polisario proclame la République arabe sahraouie démocratique le 27 février 1976.
Il établit ensuite le premier gouvernement le 4 mars 1976.
En août 1978, le gouvernement mauritanien est renversé suite à un coup d'État. Le nouveau gouvernement signe un accord de paix avec le Front Polisario et abandonne toutes ses revendications territoriales. Le Maroc profite de cette renonciation pour s'emparer des territoires. L'Algérie pour sa part accueille les réfugiés à Tindouf et apporte son soutien au Front Polisario.
La Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental, mise en place en avril 1991, a pour but d'instaurer un plan de paix dans la région.
La présence de la Mission de l'ONU au Sahara occidental (Minurso) est acceptée par le Front Polisario et le Maroc en septembre 1991. Son rôle est de veiller au maintien du cessez-le-feu entre les deux camps et de préparer l'organisation d'un référendum sur l'autonomie du Sahara occidental. C'est le 6 septembre que le cessez-le-feu est déclaré dans la région.

Géographie

C'est dans le sud du Sahara occidental qu'est localisée la presqu'île de Dakhla. Bordée à l'est par la Baie de Dakhla, elle est également bordée à l'ouest par l'Océan Atlantique.

Comment se déplacer en ville ?

L'unique moyen de déplacement dans la ville de Dakhla est la marche.
La marche : c'est le moyen de déplacement le plus pratique dans cette ville de taille humaine. Il faut cependant rester prudent à cause de l'instabilité politique régnant dans la région.

Que voir ?

Le seul site touristique à visiter est le phare.

Que faire ?

- S'initier à des activités aquatiques comme la planche à voile, le kitesurf ou le surf dans le spot de Foum Labouir.
- Se baigner dans les eaux à 25°C de la lagune.
- Pratiquer la plongée.
- Faire de la plongée.
- Aller pêcher dans les eaux poissonneuses du Rio de Oro.
- Admirer les flamants roses, les phoques moines, les raies et les dauphins à bosse à Punta Sarga.
- Se balader en bateau dans la lagune.
- Bivouaquer avec les nomades dans le désert.
- Explorer le désert pendant une randonnée en 4x4, à dos de chameau ou à pied.

Achats ?

Quelques commerces et marchés se tiennent à votre disposition si vous désirez effectuer des achats.
Ne manquez pas de rapporter de l'artisanat local issu de l'art sahraoui ou des articles marocains tels des épices, des tapis berbères, des produits de soin à base de produits naturels (savon noir, huile d'argan...), des photophores, des tajines, des objets de décoration intérieure ou des babouches.

Gastronomie et recette(s) du terroir

Les plats : Le couscous (recette variable en fonction des saisons et des régions - semoule servie avec des carottes, des courgettes, des pois chiches, de l'agneau, des épices, des pommes de terre), la pastilla (sorte de tourte à base de poulet ou de pigeon, d'amandes, d'oignons, de coriandre, d'oeuf, de persil, de miel... avec des feuilles de brick ou warka, le tout recouvert de canelle et de sucre), harira (soupe à base de lentilles, de pois chiches, de morceux de viande, de sauce tomate et de persil), le tajine (plat de viande ou de poisson préparé avec des pommes de terre, courgettes, tomates, oignons, olives vertes, épices, pruneaux...), le pain marocain (rond et épais), le méchoui (agneau entier assaisonné et cuit à la broche), les keftas (boulettes de viande hachées mélangées avec des oignons et des épices).
Les desserts : Les pâtisseries orientales (cornes de gazelles, feqqas, baklava, baghrir...), la pastilla au lait (feuilles de brick frites ou cuites au four empilées, entrecoupées d'une crème au lait, à la farine de maïs et à la fleur d'oranger).
Les boissons : Le thé à la menthe, les jus de fruits frais.

Que voir dans la région ?

Aux alentours de Dakhla, plusieurs sites touristiques sont à voir.
Lancienne kasbah, la nouvelle médina, le Musée du patrimoine Amazigh, le souk El-Had, la Vallée des Oiseaux et le parc national du Souss Massa d'Agadir ; Casablanca, La Sqala, le phare El Hank, la nouvelle médina, le quartier Art déco, la Mosquée Hassan II, le Wilaya Du Grand Casablanca et le marabout de Sidi Bou Abderrahmane ; Les jardins de Majorelle avec la médina, les tombeaux saâdiens et leur jardin arabo-andalou, la medersa Ben-Youssef, la Fontaine chrob ou chouf et la place Jemaa El Fna de Marrakech ; Las Palmas de Gran Canaria avec son ermitage de San Antonio Abad, sa Mairie, son Évêché, sa Casa Regental, sa Cathédrale de Santa Ana, sa Casa de Colón (Maison de Christophe Colomb) et son Museo Canario (Musée Canarien) ; La ville de Santa Cruz de Tenerife, le Parc national du Teide, le Parc Rural de Teno, le Parc rural d'Anaga, les plages et le port ; Le port, de la vieille ville, l'Église de Nuestra Señora del Rosario, la maison-musée de Miguel de Unamuno et le parc naturel de Jandía de Puerto del Rosario ; Traverser le Tropique du Cancer en franchissant le panneau indiquant son emplacement en plein milieu du désert à une trentaine de kilomètres de Dakhla.

Santé ?

Avant votre départ, prenez le temps de contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement vers la France.

Hôpitaux à Dakhla :
4eme Hôpital Militaire
Boulevard Mohammed V, Dakhla 73000
Tél. : +212 5288-98184

Hôpital Hassan II
Boulevard Al Ouala, Dakhla 73000
Tél. : 0528897705

Décalage horaires

En été : -2h
En hiver : -1h en hiver

partir au Maroc

Ville de départ

Destination

Date de départ

Flexibilité

Durée

Budget par personne

Réserver votre vol

dakhla

Dakhla
Informations pratiques

Comment y aller ?

Le trajet jusqu'à Dakhla peut s'effectuer en avion. La durée de vol depuis Paris est de 6h30 en moyenne. Des compagnies comme Royal Air Maroc, en association avec Air France et/ou Ibéria proposent des vols avec escale(s) au départ de l'aéroport de Paris Orly.

Aéroport le plus proche

Aéroport : Aéroport de Dakhla (Code IATA : VIL)
Distance : dans le centre-ville de Dakhla.
Aéroport de Dakhla

dakhla

Dakhla
Ressources

Filmographie

"Les Damnés de la mer" - Jawad Rhalib (2008)


<